Lignée Maternelle 12

Paru le 15/03/1999
Rédigé par Nathalie DUMONT

Stam 12

 Par D.G. Wiersma (1997) - Traduction de Nathalie DUMONTPhryso N°35.mars 1999

 

Trois origines de qualité dans cette vieille lignée 12 au travers des reproductrices :

            Hermina 3066 Model Preferent

            Theda 7377 Ster Preferent

            Hilde 6457 Ster Preferent

Etre déclarée Preferent signifie que le cheavla doit avoir au moins 4 descendants de qualité Ster.

Ce qui est vraiment un très bon résultat d’élevage. L’ascendance de ces trois juments suit toujours

l’étroit cheminement d’une mère d’une fille. Puis elles-mêmes ont eu plus d’un fille ce qui permet à

la lignée de s’appuyer sur des bases solides. Ce qui est également remarquable c’est la constance

d’élevage de cette descendance.

Hermina eut une fille Preferent et une petite fille très productive. 

Hilde eut deux filles Preferent : Reinou et Waeltsje et une fille Ster : gayke qui a aussi une bonne

réussite d’élevage.

Theda a trois fille utilisées dans l’élevage.

L’anc^tre de la lignée, Anna 2590, née en 1906, fut décrite comme suit : « forte, jument bien structrée,

cheval de ferme/type d’attelage, régulière au pas, puissante et d’un trot très relevé, bien équilibrée dans

ces deux allures ». Par l’élevage avec l’étalon Alva 113, un grand géniteur, elle produisit 2 fils étalons :

Oom 119 (1915-1919) et Stephanus 124 (1918-1920). Au travers de sa fille Remelly la descendance

femelle éclata en 2 lignées et plus tard en 3 lignées. De l’ancêtre Anna à la jument Hermina il y a 5

générations : des filles d’Alva, Arend, Ynte et Knjillis.

Hermina est une fille de Nammele 147, un étalon impressionnant avec d’importantes qualités de

transmission, luxueux, d’apparence noble et d’excellentes allures. Il laissa derrière lui des juments

d’élevage de 1ère qualité et de joilis chevaux de show. Nammele fut très populaire chez les éleveurs

durant sa vie.

Dans les ancêtres de Theda nous retrouvons des filles de Alva, Paulus, Rinze, Meint et Gerke.

Ces deux derniers sont importants car leurs mères sont des modèles de luxe. Theda, elle même est une

fille de Hearke. Les trois dernières genérations ont été particulièrement bien combinées.

Les pères des juments des générations avant Hilde sont : Alva, Arend, Peter, Age et Doede.

Hilde est elle-même une fille de Ulrig, qui devint champion de conformation à l’inspection centrale de 1961

et 1963 et champion de réserve en 1962. Ulrig fut également 5 fois champion à la chaise.

En 1962 Kamphuis écrivit à son propos ce qui suit : « le tronc est joliment fermé, les membres sont

excellents particulièrement au trot, bien délié des épaules.

 

Hermina : née chez R. Landman de Abbega en 1948, Hermina gagna une 2ème prime comme poulain.

A un an elle fut honorée d’une 1ère prime et gagna le titre de champion de réserve à l’inspection centrale.

A 2 ans elle eut une 1ère prime et devint championne. A 3 ans elle fut déclarée Ster, Remportant une 1ère

prime et le titre de championne de réserve à l’inspection centrale. En 1953 et 1954,  ellegagna aussi des

1ère primes aux inspections centrales. En 1961, elle fut 3ème à l’attelage. Achetée par H.J. de Vries de

Oudega, elle donna naissance à 9 poulains, dont les étalons Tabe 203 et gabe 221, la jument Ster

Veronica, qui fut plus tard déclarée Preferent et une fille Ster Wijbkje. Tabe atteint un très haut niveau.

Il fut approuvé en 1959, devint champion en 1960, mais mourut de coliques le 28 mars 1961.

Les filles renommées de Tabe sont Gelbrich, la mère de Hearke, Fugeltsje (stam 92) et Elbrecht (stam 50

Gabe 221 fut un étalon de grande classe. En 1964, Kamprhuis caractérisait ses allures comme suit :

« le trot est bon et régulier, il évolue avec plaisir ». Il fut récompensé d’une 1ère prime B pour sa

performance. Au delà, ses descendants sont valables, des juments preferent : les juments Models Onori

et Berlinde du stam 2 et les juments Ster Onette (stam 27), Sijke (stam 32), Durkje f. Fetse (stam 50),

la grand-mère et Doeke 287 Ansje (stam 110) fit ses preuves très souvant en attelage avec P. de Boer.

Vronica fut le résultat de l’accouplement mère-fils (Hermina x Gabe). Vronica (v.d. Brug Spannum)

était un cheval fort et travailleur dévoué à la ferme. Elle mourut en 1996 à l’âge de 28 ans.

Elle donna  naissance à douze poulains. Ses 4 filles eurent toutes le prédicat Ster.

La fille de Hearke Wina-Vrouck appartenait à l’inoubliable groupe des 28 juments Ster de

Blauwhuis en 1983. Malgrè une blessure de barbelé sérieuse, elle fut approuvée en 1996 après

avoir suivi un test de performance satisfaisant.

 

Theda : (Jelsma, Luxwoude) elle fut désignée Ster en 1985, avec la description : « tête et encolure

bonnes, dos légérement long, membres durs, pas et trot bon ». Elle réussit à la journée d’élevage de

Wolvega, un score de 1A en 1985, prenant le titre en 1986 et gagnant en 1987 le championnat des plus

vieilles juments.

A l’inspection centrale, elle fut récompensée de 1ères primes en 1986 et 1987. En 1986 et 1991, elle eut

un poulain par an, il en réultat un étalon vu au 2ème tour de l’inspection : Lieuwe et 3 filles Ster : Nauha

(meilleur poulain du jour, 1ère prime C à l’inpection centrale en 1987, encore championne des juments

âgées à la journée d’élevage en 1996) ; Simona (1ère prime A à la journée d’élevage / 1ère prime à

l’inspection centrale 1992 / 1ère prime à l’inspection centrale 1996).

 

Hilde : la grand-mère de Hilde est Matje, élevée par Kempenaar, Nij Beets, plus tard achetée par F. de

Jong, Nijbeets. Inscrite comme Ster à 6 ans et décrite comme « bon type, ligne du dessus élégante,

position des membres bonne, pas et trot noble ». Au harnais , elle gagna des 1er prix en 1961 et 1962 ;

en 1961, le trophée de la meilleure performance Jan Timmer.

Une combinaison avec l’ étalon Deode 178 (1ère prime B, excellent géniteur, père des étalons Meint et

Oene) sa mère, la jument Leda, qui en tant que poulain eut une 1ère prime et obtint le prédicat Ster à

4 ans. En 1966, elle gagna également le trophée Jan Timmer. Elle atteignit l’âge de 26 ans. Trois de

ses 4 filles devinrent Ster. Sa fille Elfenrose (Jongsma, de Veen Hoop) produit bien, Hilde

(De Jong, Nijbeets) a maintenant été déclarée Preferent avec entre autre son fils Jildert 299, sa fille

Model Preferent Reinou, les juments Ster Waltsje (Jongsma, Terwispel), Gayke et Maaike.

A la journée d’élevage de Oldeboorn, le groupe d’élevage de Hilde obtint un succès majeur.

Dans l’un de mes rapport, j’ai noté : « Année après année, je me réjouis grandement de pouvoir admirer

ce très bon groupe d’élevage de la jument d’Ulrig :Hilde (Ons Friese Platteland, 16 août 1986).

En  1986, le groupe d’élevage de Hilde fut récompensé d’une 1ère prime, ilse composait de Reinou,

déclarée provisoirement Model ce jour, du hongre Doede 1er Prix, Gayke 1B et des poulains Naeltsje

et Pek. En 1983, le groupe d’élevage reçut une 1ère prime A avec Wealtsje 1A pour les 3 ans, Reinou 1A

pour les 4 à 6 ans Ster. En 1985, Reinou fut championne de la journée réalisant une épreuve IBOP B avec

78 points, elle gagna la déclaration Model. Quatre produits de qualité Ster la firent déclarée Preferent pour

sa descendance.

Son fils Meinze, sorti au 2ème tour des étalons en 1991, est au Japon, attelé à une calèche royale dorée.

Un fils de Tjimme a obtenu l’autorisation de saillie en Allemagne, où il réussit bien en sport.

En plus des juments Ster Gee, Jildou (Aerks, Nijbeets) et Ada, Reinou et d’autres jeunes.

Elle est aujourd’hui âgée de 18 ans est encore pleine.

De Jong en dehors de Gayke, éleva les juments Ster Beitske et tsjitske ; cette dernière reçut une 3ème

prime B aux inspections centrales en 1993 et 1994. Une jument d’une taille appréciable d’1m66.

Ankelien, 1ère Prime C à l’inspection centrale de 1995 est une fille de Wealtsje, elle appartient à la famille

Spannenburg de Boxel.

En résumé, d’excellents scores pour cette lignée maternelle.